Prenez soin de vous et des autres durant la période des fêtes

Par Ken Johnston, Vice-président principal, Chef principal des RH

iStock-474211028C’est officiellement la saison du rhume et de la grippe au Canada! Mon épouse, Sue, est une médecin de famille et elle me racontait à quel point sa clinique était débordée en cette période de l’année. Je lui ai demandé si c’était en raison de la saison du rhume et de la grippe. Sa réponse m’a surpris. Elle m’a expliqué qu’il y avait en effet une hausse des visites pour ce type de problème, mais que beaucoup de gens consultaient à ce temps-ci de l’année pour un autre type d’affectation, soit les troubles de santé mentale.

Durant la période des fêtes, les gens ressentent davantage d’anxiété liée à la planification, aux déplacements, à la charge de travail et aux soucis financiers. C’est aussi une période pendant laquelle les gens se remémorent les êtres chers qu’ils ont perdus et le stress familial peut être à son maximum. D’une part, j’étais attristé à l’idée qu’autant de personnes demandent à se faire soigner pour des troubles de santé mentale durant cette période de l’année. D’autre part, comme Sue le soulignait, c’est une bonne chose que les gens se sentent maintenant suffisamment à l’aise de parler de leur santé mentale avec un professionnel. Elle m’a rappelé que contrairement au rhume, la dépression et l’anxiété peuvent être soignées très efficacement grâce à des traitements médicaux ainsi qu’à d’autres méthodes. Les renseignements erronés et les préjugés constamment véhiculés entourant la maladie mentale sont souvent les plus grands obstacles au traitement.

En réalité, les problèmes de santé mentale touchent pratiquement tout le monde d’une certaine façon, peu importe le genre, l’âge, la race ou l’origine ethnique. Chaque jour, 500 000 Canadiens s’absentent du travail en raison d’un problème lié à la santé mentale. Chaque année, un Canadien sur cinq souffre d’un trouble de santé mentale et de ce nombre, seulement 6 % demandent à recevoir ou reçoivent un traitement puisque les autres ressentent de la honte ou la peur d’être jugés. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, d’ici 2020, la dépression représentera à elle seule la deuxième cause d’incapacité dans le monde derrière les maladies cardio-vasculaires. Annuellement, 7,5 millions de Canadiens souffrent de dépression, d’anxiété, de toxicomanie ou d’autres troubles semblables. Ces statistiques démontrent que nous travaillons sûrement avec quelqu’un qui souffre actuellement d’un trouble de santé mentale, mais qui ne se sent pas capable ou à l’aise de demander de l’aide.

Alors que la fin de l’année approche, il est important de pouvoir reconnaître les signes et les symptômes d’un problème de santé mentale, de savoir qu’il existe du soutien et de demander de l’aide au besoin. Avec les traitements et le soutien appropriés, les personnes souffrant d’un problème de santé mentale peuvent fonctionner efficacement au travail et dans la société. En plus de l’aide que pouvez obtenir auprès de votre médecin, vous avez accès en tout temps à de nombreux outils et à de nombreuses ressources offerts gratuitement par Morneau Shepell, le fournisseur de notre programme d’aide aux employés et à la famille (PAEF) :

  • Par téléphone, au 1 844 880-9142.
  • L’application Mon PAE vous permet d’obtenir des renseignements spécialisés sur la santé et le bien-être, ainsi que des outils interactifs. Téléchargez gratuitement l’application à l’adresse com/monpae ou par l’entremise de votre boutique d’applications ou de Google Play Store
  • rpwzrsnx0siyzvujcqu4_400x400Je vous transmets également un lien vers des conseils de l’Association canadienne pour la santé mentale pour la gestion du stress et de l’anxiété durant la période des fêtes : https://www.mymentalhealth.ca/8-tips-for-mental-wellness-during-the-holidays/

  • Je partage aussi ce lien : il s’agit d’une excellente série de vidéos sur la santé mentale produite par nos partenaires syndicaux des Teamsters Canada. http://rendreobligatoire.ca/?page_id=3942/

Voici maintenant mon engagement envers vous! Je veux que tout le monde sache que l’équipe des RH et l’ensemble de l’équipe de direction de Purolator s’engagent pleinement à traiter en priorité les troubles de santé mentale afin d’assurer le bien-être de nos employés. Au cours de prochains mois, nous déploierons des efforts concrets pour respecter cet engagement en lançant une formation en ligne obligatoire au sujet de la santé mentale dans notre système de gestion de l’apprentissage. Nous fournirons aussi des outils et des ressources additionnels aux gestionnaires de personnel afin de les aider à soutenir leurs équipes en matière de santé mentale. La direction des RH a récemment suivi une formation avancée de sensibilisation en matière de troubles de santé mentale et de soutien, et elle continuera à approfondir ses connaissances à ce sujet.

En outre, je m’engage personnellement à continuer la conversation en favorisant une plus grande conscientisation au sein de l’entreprise et en travaillant avec mes collègues pour combattre les préjugés liés à la santé et à la maladie mentale. J’espère que vous joindrez vos efforts aux miens!

Cette conversation avec mon épouse a été la source d’inspiration de ce billet de blogue. En faisant part de ces renseignements et de mon engagement personnel, j’espère que certains d’entre vous seront un peu plus à l’aise de parler d’un sujet délicat comme celui-ci avec leur famille, leurs amis ou leur médecin.

Nous faisons tous des efforts considérables afin de soutenir notre entreprise durant la période très occupée des fêtes; veuillez vous assurer d’en faire de même pour prendre soin de vous et de votre famille. Enfin, si vous avez des conseils afin de réduire le stress durant la période des fêtes ou des ressources qui pourraient aider les autres, veuillez les partager ici!

Ken.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

Leave a comment:

Your email address will not be published. Please enter your name, email and a comment.